Marie Christine Chasseriaud - Paris


Sa voix est inoubliable extraordinaire émouvante faisant pleurer dans la plus grande profondeur de l'Âme. Voix incitant à faire émerger les trémolos de l'Âme. Timbre de voix extraordinaire

Gaétan Wahl (43 ans) Annecy

J'ai découvert Dalida à mes 10ans. J'avais une admiration pour la chanteuse et plus j'avançais dans l'âge plus j'ai découvert la femme Yolanda c'est pas la star qui me fascinait mais Yolanda sa vie, sa solitude. J'avais trouvé "mon double". La réponse a certaines questions. Aujourd'hui, je découvre encore de nouvelles chansons qui me parle et qui retrace sa vie.

Caroline carodal (46 ans) - Saintes

Mon fils mon enfant ,ou que tu sois ,tu vois je fais comme tu me l as appris.......
Tu n avais que 18 ans quand ses hommes t ont arrachés ta vie et nous apprendre a vivre sans toi toute une vie chaque jour avec comme seul bagage nos souvenirs
Ma douce Dalida chante tu venais d avoir 18 ans l age ou l on t a arraché ta vie comment ne pas faire ce clip en votre hommage a vous deux toi ma Dali qui depuis mes 9 ans tu me guides sur terre ou au paradis tu restes près de nous et je suis fière de continuer de chanter car tu es toujours avec moi et quand je chantes il venait d avoir 18 ans mon dieu que cet instant est dure mais tu es la a me tenir la mains pour que mon fredo puisse être a entendre combien je l aimes .ma Dali mon ange des anges au paradis mais votre passage sur terre  aura ete si beau que vous êtes a chaque seconde dans nos cœurs

Leila BEDIRA (50 ans) - Gometz le Chatel

J'aime écouter par moment Dalida et ceci depuis toute jeune et grâce à mes parents en premiers. Elle est formidable dans tout : élégance, beauté, charme etc; On n'en trouve plus des femmes sur scènes de son genre de nos jours malheureusement. Par contre, elle reste et restera dans nos cœurs. Allah yarhamha et que Dieu lui ouvre les portes du Paradis. Tu rayonneras encore et encore car ton sourire était magique.

David Guerin (48 ans) Villers Bocage

bonjour... Adorant Dalida depuis toujours, je reste proche et fidèle à ma star adorée. Notre Diva reste éblouissante et la meilleure... Bravo au fan club Dalida et aux magazinex, toujours trés attendu. Thierry Savona fait un travail remarquable... Félicitations. Merci à Dalida d'exister et d' être toujours aussi présente dans l'actualité. Son parcourt est exemplaire artistiquement et ses divers looks lui ont permis d'être multiple. Elle est une des seules artistes à avoir devancé les modes. Il y aura toujours une Dalida d'hier, d'aujourd'hui et de demain. Ne l'avait-elle pas dit ? "Demain et dans mille an je recommencerai" David                              -

Marc Schemann - Montpellier

Que Dalida me manque. Sa fougue, ses orages, ses joies, elle donnait tout pour son publics et ses amours. Ses chansons raisonnent dans ma tête. C'est la vie de tant de gens qui se retrouvent dans les paroles de ses chansons. La solitude fut souvent son livre de chevet et pourtant la méditation devait répondre à ses angoisses. Alors je l'écoute encore et encore.

Thierry Dupreuilh (45 ans) Bayonne/France

Quand j'ai lu le roman de Eric Romand j'ai beaucoup pensé à Dalida que je continue d'écouter ou de regarder à la télévision car elle me permet de retrouver mon âme d'enfant,pour un bonheur fragile, embelli, si possible,  de quelques souvenirs qui m' aident à ne pas oublier tous les anciens visages. Je me rappelle les samedis soirs de mon enfance que nous passions chez mes grands- parents paternels.Nous y dînions puis nous nous réunissions devant le poste de télévision pour regarder les émissions devenues cultes de Gilbert et Maritie Carpentier, »Numéro 1 à » ….. ou « Top à..... »Aujourd'hui je suis très heureux de m'être fabriqué des souvenirs pour quand viennent les soirs d'ennuis.  Je me sus même reconnu dans certains passages du livre. Moi aussi je restais droit et figé, les yeux rives sur le petit écran, à chaque apparition de  la belle italienne de naissance égyptienne en train de commenter sa nouvelle tenue et essayant de retenir les paroles d'un nouveau refrain. J'avais l'impression de recevoir Dalida dans mon salon.

Marc Schemann - Montpellier

Comment ne pas penser à Dalida, la reine des soirées discos des années 80, elle qui défendit lorsque fréquence gaie était menacée de disparaître de la bande FM à l'époque des radios libres. Quel tempérament, une femme intelligente, sensible. Elle arborait tous les styles de musique, jamais démodée jamais has been. Elle me manque, que ferait-elle aujourd'hui ? Les anges la protègent dans le paradis blanc. À jamais dans nos coeurs.

Olivier Gaignerot (46 ans) Niort

Sa présence scénique,
Au pouvoir magnétique,
Belle voix chaleureuse,
Et sa danse si charmeuse,
Je m'en souviendrai toujours,
Et je fredonne son amour.
 
De tous ses drames amoureux,
De son grand cœur malheureux,
Non, rien ne transparaissait,
Lorsqu'elle dansait et chantait,
Les musiques et paillettes,
Mettaient son cœur en fête.
 
Les anges ont de la chance,
C'est pour eux qu'elle danse,
Et sa voix les enchante,
Charmés par l'élégante,
Mais elle reste dans nos cœurs,
Car nous sommes tous ses choeurs.

Pascal Dumand (46 ans) Tourcoing

Bonjour Grand fan de Dalida Depuis l'age de 7 ans aujourd'hui 46 ans Dalida une personne fantastic, nous aimons beaucoup Paris sommes allés plusieurs fois prés de Montmartre voir la place Dalida et son Buste son appartement ou elle vivait et bien sur le cimentière et puis tous ses films dont le dernier au cinéma , j'ai acheté récemment sa biographie "mon frère tu écrira mes mémoires" un livre passionnent ou l'on apprends de nouvelles choses. Ce week end nous sommes allés sur Paris au Palais Galliera y voir les tenues de scène de Dalida merci à Orlando. Dalida est extraordinaire elle savait ce qu'était le spectacle une femme proche des gens un charisme une présence une personnalité et d'ailleurs dès que je n'ai pas trop le moral je passe Dalida  j'aurais tellement voulu la connaitre merci a toutes les personnes pour que Dalida reste toujours dans le Cœurs.

Jean François Douet (37 ans) Montpellier

J'avais 7ans quand j'ai acheté mon premier cd de Dalida c'était paroles nostalgiques je ne connaissais pas du tout j'ai été attiré par la beauté de cette femme puis j'ai acheté lors de sa sortie les années Orlando et j'ai mis le 1cd qui commence par il venait d'avoir 18 ans  et la je suis tombé amoureux de cette artiste de cette voix de ces chansons j'ai acheté toute la collection Orlando originale j'ai acheté des magazines des livres vu le film de sa vie acheté tout ce qui sortez quand c'était original
La vie de Dalida me boulverse et me touche profondément elle a voulu le succès elle a eu mais par contre pas rencontre l'homme qui aller lui donner l'amour qu'elle avait besoin je me retrouve en elle dans ces chansons je vais régulièrement voir sa maison sa place sa tombe elle a laisser un grand vide mais a travers ces chansons elle est toujours avec nous j'aurais aime pour les 30 ans de sa mort avoir un genre de coffret avec des inédits comme on avais eu pour les 25 ans.

Coralie Jariel (38 ans) Villiers-sur-Marne/France

Dalida avait-elle conscience de son talent? Lorsqu'on a une telle simplicité, humilité, et générosité, je ne crois pas qu'on soit objectif envers nous même. J'ai eu la chance de voir ce magnifique film hier soir. Je tenais a le voir le soir de sa sortie officielle par symbolisme. Je pensais l'actrice ne lui ressemble pas!!! Et puis... grosse claque,grosses larmes... grand bonheur!! J'avais l'impression d'y être. Je suis fière qu'elle soit entrée dans mon foyer malgré mon jeune âge. Fière d'en parler à mes enfants malgré leur génération "difficile". Je suis admirative de son petit frère Bruno/Orlando qui se bat corps et âme pour: toujours, toujours la faire respecter. Bravo Monsieur, alors que vous pourriez en faire un business malsain et pecunier. Force est de croire que la fraternité existe. Alors Merci pour cela. Elle est belle, gracieuse, forte, grave, triste,... mais elle n'a jamais été seule. Difficile a comprendre et à tolérer mais c'est ainsi et ça le sera encore longtemps, je pense, malheureusement. Ne pas juger, jamais, personne, c'est notre but ultime. Ecoutons là, chantons là, pleurons là, aimons là, mais ne la jugeons ni ne l'oublions pas. Pour toujours et A jamais Dalida est eternelle

Fan club

club

Mise à jour

miseajour

Discographie

dizscographie

Biographie

Biographie officielle Dalida

Paroles de chansons

parolesdechanson