• Acceuil
  • Acceuil

Alain Delon

alain delon dalidaExtrêmement touché à l'annonce de son départ, comme de nombreux amis de Dalida,  il assistera le 7 mai 1987 à Paris à l'hommage national qui lui est rendu lors de ses obsèques à la Madeleine devant des milliers de personnes.
Alain Delon garde toujours une place particulière pour Dalida, qu’il ne manque jamais d’évoquer, tout comme lors d'un hommage à la télévision où il précise :
" Nous avons partagé beaucoup de moments de notre vie, nos joies, nos peines.
Nous avons débuté ensemble dans les années 50 et avons partagé un même appartement, nous étions très proches. Dans les années 60 nous sommes aimés, et avons partagé une belle et passionnante histoire d'amour.
Nous sommes toujours restés très amis ensuite et nous nous voyions souvent parce que c'était une femme exceptionnelle. Je dois dire que, comme femme avec un grand F, elle a fait l'unanimité.

DALIDA ET ALAIN DELON
C’est au début de leur carrière qu’ils se rencontrent, ils partagent un même hôtel au Champs Élysées puis quelques mois plus tard une chambre rue Jean Mermoz. Ils se retrouvent autour d'un maigre repas et évoquent leur rêve de devenir "stars".
Ils s’en amuseront plus tard, en se souvenant d'avoir partagé "les œufs durs"...
Leur carrière prend finalement leur envol en même temps : Dalida devient une vedette en 1956 et Alain Delon tournera son premier film en 1957.
Ils ne se quittent pas vraiment, en 1962 Dalida est à Rome pour l’enregistrement d’une émission de télévision, lui tourne son nouveau film «Quelle joie de vivre» de René Clément. Ils savaient mutuellement qu’ils seront en Italie au même moment, ils avaient bien évidement, prévu de se voir.
Ils se retrouvent, depuis combien d'années ils se sentaient attirés l'un pour l'autre ? Et dans le tourbillon, ils vivront tous les deux une passionnante histoire d’amour, loin des regards et des paparazzis, et des rares témoins de cette liaison qui était resté discret jusqu'a la révélation d'Alain Delon. Ils se retrouvent à Paris, mais Dalida ne sait plus, sa vie sentimentales est compliqué ses dernières années, elle ne sait plus. Elle appelle Alain et lui fait part de cette crainte, ils se voient, parlent longuement. Il la comprend et accepte son choix, ils resteront amis sans jamais resté loin l'un de l'autre.
En 1972, Orlando décide d'adapter pour Dalida une chanson qui est le générique d'une émission pour la télévision italienne : "Paroles paroles". Dalida choisit comme partenaire son ami Alain Delon pour lui donner la réplique. Il accepte immédiatement et enregistre au Studio des Dames. Lors de l'enregistrement, Alain Delon fait baisser les lumières, demande un tabouret et, tout en regardant Dalida, lui donne la réplique sur la bande son.
En 1973, lors de la sortie du single, Alain Delon est en tournage plusieurs mois pour le film « Borsalino ». Il y avait un projet de télévision en début d'année, mais au dernier moment c’est Dalida qui doit partir pour un concert à Beyrouth au Liban. "Paroles paroles" devient un immense succès dans le monde : ce titre sera numéro 1 dans de nombreux pays comme la France, l’Espagne ou le Japon.
En 1983, Dalida enregistre "J'aime" sur la musique du dernier film d'Alain Delon : "Le Battant". Il participera au show télévisé dédié à Dalida cette même année, pour la regarder et l'écouter chanter cette chanson, qu'elle lui dédie.

Les cookies nous permettent plus facilement de vous proposer des services. En utilisant nos services, vous nous autorisez à utiliser des cookies.
Plus d' informations Ok Je refuse