• Acceuil
  • Acceuil

1954-1959

1954
  • Après avoir été élu Miss Ondine, Dalida obtient le prix de Miss Égypte.
  • Yolanda devient actrice, et débute par la figuration dans de nombreux films égyptiens elle obtient son premier rôle dans "Sigara wa kass"
  • La production Zarpaneli, en Egypte, lui propose un contrat de cinq ans, qu'elle refuse, et s'envole pour Paris le 24 décembre 1954.
1956
  • Le 45 Tours est encore pour ainsi dire anonyme et Dalida sera la premiere artsite à figurer sur une pochette de disque  monochrome.
  • En quelques semaines 175 000 Bambino sont vendus
1957
  • Dalida s’exporte à l’étranger, Eddie Barclay signe plusieurs contrats et l’on retrouve les 45 tours, 78 tours et 25 cm de Dalida aux Etats-Unis, en Afrique du Sud, en Australie, au Brésil… 
  • Le 19 septembre on décerne pour la première fois un disque d'Or pour une artiste femme. Dalida sera la première à le recevoir , pour son 45 tours Bambino vendu à plus de 300 000 Bambino en un temps records !
  • Disque d'Or : Bambino.
  • Disque d'Or : Histoire d'un amour.
  • Disque d'Or : Gondolier.
1958
  • Oscar de la chanson française de Radio Monte Carlo.
  • Dalida est choisie pour effectuer le tirage au sort pour les 8ème de finale de la coupe de France 1958
  • Dalida a vendu 5 millions de disques de Bambino à Gondolier, un records pour cette époque, elle est  la "Recordwoman" de vente de disques.
  • Ses chansons se classent dans de nombreux hit-parades à l’étranger, comme l’Italie, le Portugal, le Canada…
  • Dalida est la première artiste femme à avoir son fan-club.
  • Bruno Coquatrix vient racheté la salle de spectacle « Bobino », Dalida est choisie pour être la première vedette et inaugurer la nouvelle formule destinée à la nouvelle génération le 9 octobre 1958.
  • Dalida est élue marraine du 18ème régiment de parachutistes.
  • Disque d'Or : Je pars.
  • Disque d'Or : Les Gitans.
  • Disque d'Or : Come prima.
  • Disque d'Or en Allemagne : Am tag als der Regen kam.
1959
  • Norman Grantz, le producteur d’Ella Fitzgerald propose à Dalida un contrat de quinze ans pour devenir une grande star américaine. Dalida refuse les clause du contrat ne lui convienne pas et choisi la France. 
  • Le 27 février, dans un salon des Champs Elysées, Dalida recoit avec Yves Montand des mains du ministre Roger Frey « Les Bravos du Music-Hall ». qui récompensent chaque année les deux artistes les plus populaires grâce aux faveurs du public. En 1958, Dalida a battu des records de ventes de disques, elle est incontestablement la vedette la plus populaire. Un grand nombre d’articles élogieux paraissent dans la presse, insistant sur le fait que Dalida, dont la foudroyante ascension marque l’une des plus rapides et éclatantes carrières de l’histoire du Music-Hall, est la chanteuse française la plus programmée sur toutes les stations de radio, l’artiste qui bat des records de ventes de disques et d’affluence lors de ses concerts.
  • Radio Monte-Carlo lui décerne l’Oscar de popularité, le mardi 07 avril à 21h00, sur la scène du Casino Municipal de Nice. Dalida obtient cette récompense pour l’année 1958 et reçoit 8 320 suffrages, devenant ainsi la première artiste femme à faire l’unanimité du public !
  • Dalida reçoit ses premières récompenses étrangères :
    • L'Italie lui remet deux prix : L'Oscar de la popularité " et "La Louve d'Or" (meilleure vente de disques de l’année).
    • L'Allemagne, à Berlin elle reçoit le "Lion d'Or" pour sa chanson "Am Tag als der Regen Kam".
  • Coq d’or de la chanson française pour Les gitans.
  • Disque d'Or : Guitare et Tambourin.
  • Disque d'Or : Ciao Bambina.

We use cookies on our website. Some of them are essential for the operation of the site, while others help us to improve this site and the user experience (tracking cookies). You can decide for yourself whether you want to allow cookies or not. Please note that if you reject them, you may not be able to use all the functionalities of the site.