• Clips vidéo
  • Clips vidéo

Eric Durand - Besançon

Ma Yolanda, ma Dalida, tu es mon pansement de l'âme, quand je ne vais pas bien, j'écoute ta voix et tout va mieux. J'ai enfin pu venir à Montmartre, d'abord devant ta statue, et devant ta maison. J'ai ressentis tant de choses mélangés... Mon amour pour toi sera comme tu était : Eternel !

We use cookies on our website. Some of them are essential for the operation of the site, while others help us to improve this site and the user experience (tracking cookies). You can decide for yourself whether you want to allow cookies or not. Please note that if you reject them, you may not be able to use all the functionalities of the site.