• Clips vidéo
  • Clips vidéo

Monique Bardage (68 ans)

on ne peut expliquer les coups de coeur que l'on a envers une personne. Pour moi dalida dégageait tout, beauté, bonté, loyauté, respect du public. Après le tour de chant elle avait la gentillesse de dédicacer des photos sans rien laisser paraitre si elle était fatiguée ou non. Dans les années 1960 il y avait Richard Antony qui se produisait avant Dalida, je lui ai dit qu'il était respectueux envers le public, il m'a répondu, c'est Dalida qui m'a appris à l'être. Dalida manque.

Les cookies nous permettent plus facilement de vous proposer des services. En utilisant nos services, vous nous autorisez à utiliser des cookies.
Plus d' informations Ok Je refuse