• Clips vidéo
  • Clips vidéo

Témoignages

France

Saad Joe - Paris

j'aime beaucoup dalida cette femme ebloissante et magique tout affait comme sa voie que j'entends quand je suis enerve et cette voie magique et miraculeuse me laisse se calmer en plus tous les soirs je ne peux pas m'endormir sans ecouter au moins 2 chansons por elle et je me permet de dire en m'excusant a orlando le frere de la chere dalida qui met toute sa puissance de laisser dalida en vie apres sa mort je lui dis que son travail forme le 40 pourcent et les autres 60 sont pour dalida car ella la puissance de se rester vivante elle meme car les diaments sont eternelles

Elisabeth Manca (57 ans) Beziers

dommage car c'etait une chanteuse super de l'avoir prerdue elle nous manque enormement est ce qu'elle aurait accepter de vivre a notre epoque qui c'est elle a etais toute ma jeunesse c'est chanson etait formidable aussi tres bonne danseuse et tres belle

Michael Juhin (15 ans) Belfort

“Vous, chère Dalida ; la reine d'Egypte qui disait "Je ferais mes adieux en l'an 2000", vous, qui chantiez "L'an 2005", vous, qui aviez peur du noir, vous qui disiez "On ne volera pas ma mort" et enfin vous qui vouliez "Mourir sur scène"… Vous aurez finalement tenu deux de ces promesses et vous n'aurez donc pas pu voir l'avenir que nous, vos fans, vous réservions. Pourquoi avoir fait une telle chose ? Vous et vous seule avez la réponse, mais si vous l'avez fait il y a une raison. Je m'incline devant vous et vos succès indémodables après tant d'années. Bambino a grandi et l'an 2005 est passé mais vous êtes belle et bien présente parmi nous.”

Angélique Dayez (14 ans) Nice

Ma Zia a moi, je t'oublirais jamais on a pas me même sang et pourtent je t'aime tellement. Je pence a toi comme si tu était la, la bauté Egyptienne de ton visage m'éclaire la nuit. 20 et quelque années alors que je n'est que 14 ans, je t'atend tout et prés et quand je passeré les porte de nouveau avec toi je me sentiré mieu, tu me tiendras la main et on passera les porte enssemble main dans la main. Surveille moi parle moi et regarde moi j'ai besoin de toi pour avancer. J'ai pas d'avenir si tu n'est pas la. Je t'embrasse sacha que tu sera a jamais dans moi coeur Zia et que du haut de mes 14 ans je t'aime tellement. Je t'aime

Christelle (31 ans) Chambery

Dali, je pense si souvent à toi. A 5 ans, je t'écoutais entourée des femmes de ma famille car tu étais un mythe pour nous. Petite, je te ragardais avec mes yeux d'enfant, je te trouvais si belle comme une fameuse poupée avec des cheuveux d'or. Alors que j'avais 8 ans, tu as décidé de tirer ta révérence et c'est comme cela que j'ai compris ce qu'étais la mort. A 15 ans, j'écoutais tes textes, tu étais déja parti déja depuis quelques années et je pleurais...le manque de te voir sur scène. Aujourd'hui à 31 ans, je t'écoute toujours autant. Je suis maman de petites filles qui adorent tes chansons et te regardent avec ses yeux d'enfant comme je l'avais fait des années auparavant. je t'aime, tu nous manque Dali. Un grand merci à Orlando pour son merveilleux travail.

Marcel Guillier (42 ans)

bonjour, Dalida est pour moi une femme vraie qui avait de la valeur a mes yeux , ses chansons lui ressembler avec tant de grace. il ne faut surtout pas l oublier son accent me faisait voyager. Milles fois merci Dalida pour tout

Magali Careddu (32 ans) Paris

Mon père l'a toujours aimé et m'a transmis son admiration pour celle qui restera comme l'une des plus grandes chanteuses de tous les temps.

Christian Castelein (66 ans) Pont a Marcq

jeune j aimais dalida a 66 ans je l aime encore plus .dans les periodes d' angoisses je passe dalida des années 57 a 67 en boucle.c'est magique c'est extra c'est sublime . je le conseille a tous. on se sent euphorique

Jean Luc Charebonnieres (45 ans)

je suis egalement un grand fan de dalida ,je suis sur la route et tous les jours j'ecoute dalida,cette grande dame me manque terriblement ,de par sa classe quelle degager , de ses chansons qui me bouleverse toujours et qui degage tant demotion de joie de poesie et de beauté.Je vais regulierement a paris et forcement je vais lui rendre hommage sur sa jolie tombe et egalement a montmartre voir sa maison.j'ai toutes ses emissions et dvd qui existe et je me passe tous ça tres tres souvent.dalida si tu lis se message sage que je t'aime tres tres fort et que tu me manques grave,bisous ciaooooo

Isabelle Lelogeais (48 ans) Chelles

Dalida! je pense à toi tous les jours! tu me manques! tu étais une femme extraordinaire! j'ai 48 ans et je sais qu'une vie de femme est terriblement difficile! bisous ma Dali! Isabelle.

kamel Carrick (41 ans)

je ne sais quoi dire franchement je ne trouve pas les mots pour dire combien je suis fasciné par Dalida j'écoute toutes ses chansons je suis fan et pour moi est toujours parmis nous puis j'écoute ses chansons tous les jours. kamel La Kaylie adore Dalida

Nacéra Tahar (47 ans) Montpellier

J'adore Dali ! J'ai une passion incommensurable pour cette femme. Je l'ai toujours aimé, et plus encore depuis sa disparition. Je l'aimais,je l'aime et je l'aimerai !!! Bravo Dalida "à la vie, à la mort" ! N@céra

Lydie Pilorge (41ans )

tu nous manque dalida. j'aurais aimer te rencontrer ou te voir en concer.Je reste dans t'on souvenir.

Eric Durand - Besançon

Ma Yolanda, ma Dalida, tu es mon pansement de l'âme, quand je ne vais pas bien, j'écoute ta voix et tout va mieux. J'ai enfin pu venir à Montmartre, d'abord devant ta statue, et devant ta maison. J'ai ressentis tant de choses mélangés... Mon amour pour toi sera comme tu était : Eternel !

Eric Marie (46 ans) Caen

ses tres dur pour moi une parti de ma vie ses eteint le jour ou elle nous a quité encore maintenent quant j'ecoute ses chansons j'ai les l'arme aux yeux ses tres dur pour moi mais ses un tres grand vide dans ma vie

Luccio Luidgi ( 41 ans)

Je me souviens bien de ce jour c'était un samedi le 2 mai 1987 j'ai supplié ma mère de monté a paris pour aller chez Dalida a Montmartre car j'avais sentie qu'il se passait quelque chose de terrible j'ai pleure et l'ai supplie toute la nuit j'ai dit elle a besoin de moi!!! Maman il faut que l'on y allé je te jure je ne suis pas bien elle va partir ma mère ma répondue qu'elle ne me répondrait pas et de plus qu'elle ne me connaissait pas et que si quand bien même elle ouvrait sa porte si elle répondait comment allais t'el lui dire que sont fils de 17 ans sur un ressentie l'avais obligé de venir de si loin pour la déranger !!! Mais malheureusement le lendemain le dimanche 3 mai 1987 on annonçait la mort de Dalida, je lui en ai voulue a un point je ne lui parlais plus la seule chose que le lui ai dit bien voila a cause de toi elle est partie ta pas voulue m'ecoute.mais a ce jour avec le recule des années, et bien plus tard je comprends qu'il est vrai et qu'il lui était pas pensable qu'une telle chose puisse arrivée !!! J'ai fait la paix avec moi même et ma mère et lui ai pardonne mais c'est dur de croire un adolescent de 17 ans a l'époque!!! j'ai amer cet femme comme un membre de ma famille et suis toujours fan de cet grande dame je me souviens que j'était au Trocadéro a Beaubourg et quel est passe j'ai eu le privilège de la voir et j'ai même eu le droit a un bizous de sa part je n'ai pas voulue me laver la joue pendant des semaines j'ai vue cet grande dame belle comme une reine d'Egypte fine et élancé avec de très beaux cheveux long quel souvenir j'était avec ma mère a ce moment la voila cela fait pas mal de temps que je voulais vous faire partager c'est petit souvenir Dalida demeure une personne inoubliable le 7/09/2011 a ce jour je suis toujours fidele a Dalida et le resterais jusqu'a mon dernier souffle fidele a sa mémoire.

We use cookies on our website. Some of them are essential for the operation of the site, while others help us to improve this site and the user experience (tracking cookies). You can decide for yourself whether you want to allow cookies or not. Please note that if you reject them, you may not be able to use all the functionalities of the site.